Journal.

26 avril 2009

39.

Un éléphant dont je ne vois que le visage, à la trompe salie par la boue. Quelqu'un la lui nettoie avec un torchon rose pâle. Un œil marron, de face puis de profil. Un triangle, une planète. Un bébé, un enfant, je ne sais pas. Un œil vert, qui me fixe, qui ne s'arrête pas de me fixer. Puis un visage grimaçant, comme un masque japonais, qui s'approche de plus en plus du mien, de visage.

Je me planque sous la couverture.

Poison Arms.

Posté par _ank à 17:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 avril 2009

38.

(via Funeral Face).

Posté par _ank à 21:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 avril 2009

37.

J'ai quatre ans, je pleure un peu de colère, un peu de joie, un peu de tristesse, un peu de rire. Il y a de  la craie partout sur mon tableau, c'est de l'art abstrait, un peu trop. J'aimerais tout effacer avec mes crachats.



Miss Lulu & The Teaspoon Shortage.

Posté par _ank à 17:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2009

36.

Ma main dans ses cheveux, la chaleur d'un corps, et celle d'un cœur qui palpite.

Katie West.

Posté par _ank à 19:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mars 2009

35.

Ça ne va pas. J'ai besoin de douceur, de solitude, je voudrais passer mes journées à dormir.

~aspidistra~

Posté par _ank à 19:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 mars 2009

34.

C'est ça l'idée. Des femmes qu'on efface, qu'on accroche aux murs pour la déco et qui se confondent parmi les arbres. Et surtout, surtout, soyez heureuses.

Posté par _ank à 13:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2009

33.

Vania Zouravliov.

Je me sens fermée.

Posté par _ank à 12:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mars 2009

32.

Aujourd'hui je suis une petite chose terrorisée. J'essaie de respirer.

(Ici).

Posté par _ank à 13:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31.

(Ici).

Posté par _ank à 13:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mars 2009

30.

Je suis une fleur je suis une tache, je suis un arbre je suis une feuille, une poussière, un courant d'air, peu importe je suis couleur. Ça m'émeut les couleurs, c'est si mystérieux, un monde en noir et blanc c'était plus économique. Mais plus chiant aussi.



Sophie Adde.

Posté par _ank à 19:29 - Commentaires [1] - Permalien [#]